Pourquoi Bébé recrache-t-il la nourriture ?

Pour pouvoir réussir le processus de l’alimentation autonome chez un enfant, il est important de le laisser s’exercer afin qu’il puisse développer ses habiletés malgré tous les dégâts qu’il peut causer. De ce fait, il est nécessaire de lui apprendre de nouveaux gestes avec la langue et les lèvres, mouvements bien différents de ce qu’il fait quand il tète ; coordonner ses mouvements ; mais surtout comprendre qu’il doit mastiquer et avaler la nourriture et non la recracher. Cependant, tous les enfants passent par la phase où ils recrachent volontairement la nourriture, ce qui est souvent assez désagréable pour l’entourage. 

Quelles sont les raisons qui poussent le bébé à jeter la nourriture ?

Nombreuses sont les raisons qui font que bébé recrache sa nourriture. Premièrement, cela peut venir du changement de texture de la nourriture. Vers 8 mois, par exemple, on commence les petits morceaux (qu’on trouve généralement dans les petits pots), et il faut avouer que certains n’en raffolent pas du tout, car avec la diversification alimentaire, avoir plusieurs textures en bouche peut s’avérer être désagréable. Ensuite, cela peut être également dû aux maladies virales (maux de gorge par exemple) qui vont gêner sa digestion. Une des raisons qui poussent bébé à recracher la nourriture est la possibilité qu’il fasse ses dents. Ainsi, il peut être fatigué, augmenter de température et peut très bien souffrir de cette poussée dentaire. Puis, le stress que vous-même vous vous infligez peut-être ressenti par le bébé. Eh oui ! 

Cependant, il ne faut pas oublier que ces enfants sont de sacrés petits joueurs. Il arrive qu’il s’amuse juste à jeter la nourriture, jouer avec et constater les bruits que chaque aliment fait en tombant. Et peut-être que bébé veut aussi attirer l’attention. Il est probable qu’il pense que vous ne vous préoccupez pas assez de lui ou peut être qu’il veut passer plus de temps avec vous. Ou juste qu’il n’a plus faim et veut vous faire comprendre qu’il veut sortir de table. Cette dernière raison est la plus fréquente et la plus remarquée dans toutes les familles. Dans ce cas-là, il faut intervenir. 

Comment intervenir quand il recrache la nourriture ?

Avant qu’il recrache et qu’il en mette plein sur les sols, sur la table ou partout où l’on va, il existe des précautions qui peuvent aider les parents et limiter certains dégâts. Pour ce faire, il faut préparer le terrain en mettant une nappe en plastique sur le sol, utiliser une assiette à ventouses, un bavoir avec réservoir et un tablier à manches longues, au cas où il en met sur vous aussi ! Vous pouvez également lui rappeler les consignes avant chaque repas comme quoi jeter la nourriture par terre ne se fait pas.

Mais si le mal est fait, vous pouvez lui demander de le ramasser ou de lui retirer son assiette dès qu’il lance sa nourriture. Il est impératif de reconnaître le bon comportement à adapter à table et surtout ne jamais punir un bébé pour avoir recraché de la nourriture. Aussi, il faut faire preuve de patience envers son enfant et ne jamais oublier de le féliciter lorsqu’il ne recrache pas sa nourriture.

Que doit-on faire quand il ne veut plus manger ?

Le premier réflexe des parents quand le bébé ne veut plus manger est de faire le guignol pour qu’il se concentre sur autre chose. Mais il ne faut pas oublier qu’il ne faut jamais forcer un bébé à manger. Mieux vaut le voir recracher ce qu’il a dans la bouche plutôt que de le voir tout avaler et quelques minutes plus tard tout vomir. Ensuite, comme on l’a précité, le bébé peut recracher la nourriture lorsqu’il souffre d’une maladie. Par conséquent, on doit impérativement consulter le pédiatre, car lui seul pourra conseiller et rassurer les parents à propos de l’état de santé du bébé. Ou encore, et fort probable, il boude ; peut-être qu’il veut passer à une autre texture ou à un autre goût, essayer d’autres saveurs.

Comment faciliter les repas des bébés ?

Il n’est jamais facile de concocter des repas qui vont plaire à tout le monde, et surtout au bébé ! Néanmoins, il existe quand même des clés pour faciliter les repas en famille. Entre autres :  

  • Ne pas forcer bébé à manger, juste l’encourager : en lui décrivant l’aliment avant de le consommer et en lui rappelant son goût 
  • Laisser bébé choisir la quantité de nourriture qu’il veut manger : pour mieux ajuster les portions dans l’assiette et éviter le gaspillage 
  • Cuisiner le même repas pour tout le monde : pour que le bébé soit exposé à une variété de nourriture 
  • Toujours avoir au moins un aliment apprécié dans l’assiette pour le rassurer 
  • Rester patient et positif, mais surtout à l’écoute des besoins du bébé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *