Les chats, une bonne compagnie pour les enfants autistes

Une recherche publiée dans la revue Frontiers in veterinary science démontre les bénéfices physiques et mentaux du contact avec un chat. D’autres études, comme celle de la chercheuse Gretchen Carlisle, montrent également les bénéfices thérapeutiques de l’interaction d’un enfant autiste avec un animal de compagnie.

Si nous avons déjà traité des bienfaits qu’offrent une relation entre animaux et enfants, nous allons voir cette fois-ci dans quelles mesures les chats peuvent aider les enfants atteints des troubles du spectre autistique (TSA). 

 

enfant regardant la mer
Une présence réconfortante peut s’avérer précieuse pour l’enfant atteint d’autisme

Le chat offre une présence apaisante 

De par son caractère calme et détendu, le chat offre une présence rassurante. Adopter un chat est en de nombreux points bénéfique pour votre petite famille. Cet animal est facile à nourrir et à entretenir. Il n’aura besoin que d’un peu d’eau fraîche et des croquettes conformes à ses besoins nutritionnels. Il s’adapte facilement à votre mode vie et il n’a pas besoin d’une promenade régulière. 

L’adoption d’un chat est d’autant plus conseillée pour accompagner un enfant autiste dans sa vie à la maison. La présence réconfortante de l’animal aide à apaiser les troubles du spectre autistique (TSA). Il s’avère aussi que le ronronnement du chat procure des effets relaxants qui permettent à leur échelle de gérer l’anxiété de l’enfant autiste. 

Voici quelques conseils pour adopter un chat dans les meilleures conditions : 

  • Choisissez une race de chats calmes et attentionnés : Maine Coon, Persan, Ragdoll, British Shorthair ou un Sacré de Birmanie. 
     
  • Adoptez un chaton pour qu’il grandisse avec l’enfant et que les deux nouent un lien fort. 
     
  • Prenez bien soin du chaton sur le plan nutritionnel. Vous trouvez une alimentation adaptée à ses besoins nutritionnels et à son mode alimentaire ici : https://www.ultrapremiumdirect.com/chat/croquette/chaton/. Il s’agit là d’aliments préparés avec des ingrédients de qualité, contribuant à la bonne croissance du chaton. 

 

Le chat améliore le comportement social de l’enfant autiste 

Un enfant avec un TSA a du mal à interagir avec les autres de manière naturelle et sociale. Il a notamment du mal à exprimer ses sentiments. Il arrive même à l’enfant atteint de troubles autistiques se montre violent envers ses pairs s’il se sent incompris. À titre d’exemple, il ne comprend pas la signification et l’utilité de tendre la main vers l’autre. 

Face à ces situations, le chat peut l’aider à développer sa socialisation et son comportement au quotidien. Soigner cet animal doux et à l’apparence fragile l’aide à développer sa patience, son empathie et son attention pour les autres. Interagir avec le chaton lui permet aussi d’adapter ses gestes pour faire preuve d’attention et de maîtrise.

Voici quelques conseils pour entreprendre au mieux la cohabitation entre le chat et l’enfant autiste : 

  • Respectez ses besoins en matière d’activités, de repos et de ration alimentaire. Le chat est par nature indépendant, il ne donc pas judicieux de monopoliser son attention trop longtemps.
     
  • Montrez à l’enfant autiste les comportements à adopter avec le chat afin qu’il puisse observer et apprendre. Si vous êtes pour lui un repère de confiance, l’enfant est plus enclin à adopter les bons gestes.

Merci à la chaîne “Mise au Point” pour ce complément d’information

Le chat pour la zoothérapie 

La zoothérapie vise à améliorer la santé et la qualité de vie d’une personne à l’aide d’un animal de compagnie. C’est une approche thérapeutique destinée à aider les personnes présentant des troubles mentaux, cognitifs, psychologiques, sociaux ou physiques. 

Le chat fait partie des animaux favoris pour la zoothérapie. C’est entre autres grâce à son tempérament calme et parce qu’il se laisse facilement approcher (s’il ne vient pas de lui même). Tout cela fait du félin un compagnon parfait pour un enfant autiste. Il apporte également un réconfort et apaisement à la famille de ce dernier. 

La zoothérapie ne vise pas à guérir une maladie, mais à améliorer la santé mentale, physique ou psychologique du patient. Elle peut aider ce dernier à : 

  • se sentir important et utile
     
  • rehausser son estime de soi
     
  • réduire les sentiments négatifs 
     
  • lutter contre l’isolement 
     
  • combler un besoin émotionnel
     
  • adopter de bons comportements
     
  • se sentir aimé sans condition malgré sa différence
     
  • apprendre à interagir plus facilement 

 

Le chat, parce que c’est un compagnon de jeu formidable 

Le chat est un animal dynamique et joueur. Non seulement il peut tenir compagnie à l’enfant autiste et lui transmettre une énergie positive. 

Cet animal très câlin n’hésitera pas à se blottir contre l’enfant et à lui offrir tout son amour. La nuit, il lui arrive de dormir à ses côtés, réduisant ainsi son angoisse et sa peur de l’obscurité, chose courante chez les enfants qui apprennent à dormir seul

Pendant la journée, le chat trouve toujours du temps pour s’amuser aux côtés de l’enfant. Il peut l’entraîner à jouer dehors, à découvrir la nature et à se dépenser. 

 

En résumé, le chat est non seulement un bon compagnon de jeu pour l’enfant autiste, mais aussi un compagnon thérapeutique efficace. Sa présence au sein de la famille d’un enfant atteint de troubles du spectre de l’autisme est bénéfique pour tout le monde. 

Vous aimerez aussi...