Comment calmer bébé qui crie ?

Vous venez d’annoncer la naissance de votre enfant à votre famille mais vous redoutez le moment du retour à la maison seul avec votre bébé ? Vous n’êtes pas sûr de vous en tant que nouveaux parents ? Vous avez peur de mal interprété les pleurs de votre enfant ? Ces sentiments de confusion, de désarroi voire de colère contre vous-même sont tout à fait normaux. Vous habituez à votre nouveau rôle de maman/papa va vous prendre un peu de temps.

Pourquoi bébé crie ?

Un bébé super pas calme !

Un langage à part-entière

Les pleurs ou crises du bébé sont un moyen de communication à eux tout seul. Votre nourrisson est encore loin d’avoir acquis la parole et pour autant, il doit bien trouver un moyen de communiquer avec vous. Il n’y a donc pas d’inquiétude à avoir si votre enfant pleurent de temps en temps. En revanche, si les cris de votre bébé ne s’arrêtent pas et qu’ils durent plus de trois heures dans une journée voire plusieurs jours consécutifs dans la semaine, cela peut cacher un souci plus conséquent. Les conseils d’un pédiatre seront les bienvenus. Nous y reviendrons un peu plus loin dans cet article.

Votre bébé a déjà sa propre personnalité. Il ne faut pas vouloir chercher à tout prix changer son comportement. Certains nourrissons seront très calmes dès la naissance alors que d’autres pousseront des cris plus facilement. C’est leur manière d’exprimer leurs émotions et même de commencer à s’affirmer d’une certaine manière. Les pleurs de votre bébé expriment souvent un désir simple qu’il faut pouvoir reconnaître :

  • la faim avec ses mains qui vont se rapprocher de sa bouche
  • l’ennui
  • le stress
  • l’envie de câlins et l’attention de ses parents
  • la fatigue en cas de sommeil perturbé
  • la couche qui est pleine ou qui l’irrite
  • la douleur avec par exemple une poussée dentaire à partir de 3 mois, un mal de ventre
  • la chaleur qui le dérange ou le froid dans le sens contraire

En tant que parents, vous devez répondre aux cris de bébé le plus rapidement possible. Il n’a pas encore la même notion du temps que les adultes et plusieurs minutes d’attente peuvent paraître pour lui une éternité. Pour l’enfant, cette réponse rapide augmentera le sentiment d’être aimé par sa maman et d’être en sécurité. Cette intervention instantanée sera favorable pour le développement de l’enfant dont les besoins auront été pris en compte immédiatement.

Un signe de mal-être ou de problèmes de santé plus profonds

Comme nous vous le disions, si les cris du bébé vous semblent trop intenses ou trop fréquents, cela peut signifier que votre bébé ressent un véritable mal-être ou une maladie. Les cris se transforment en une véritable crise de pleurs. Dans le jargon, les enfants qui pleurent en permanence sont synonymes de coliques du nourrisson. Un rendez-vous chez le pédiatre s’imposera alors. Les symptômes à prendre en compte seront les suivants :

  • de la fièvre qui, pour les bébés, est considérée comme telle au dessus de 38,5 °C
  • des problèmes digestifs
  • des vomissements
  • des allergies
  • des éruptions cutanées
  • une prise de poids trop légère

Les cris perpétuels du bébé ne sont pas toujours supposés être signe de gravité. Votre enfant peut aussi être plus sensible que la moyenne ce qui le rendra plus irritable au cours de la journée et il sera plus difficile de le calmer. Mais rien de quoi s’alarmer.

Comment calmer son enfant ?

Un bébé super calme !

Les solutions pour détendre son enfant sont diverses. La première réaction de la maman en entendant les cris de son nourrisson sera sans doute de le prendre dans ses bras et le bercer, ce qui est une très bonne initiative. Mais si cela ne fonctionne pas, vous pouvez essayer d’adopter d’autres attitudes :

  • positionner le ventre du bébé sur les avants-bras en le serrant contre soi
  • lui prodiguer un massage pour l’aider à se détendre
  • lui tapoter le dos pour l’encourager à faire son rot après le repas
  • lui donner une tétine ou le pouce
  • faire du peau à peau après l’avoir pris dans vos bras pour l’apaiser encore plus
  • ramener le calme dans la maison
  • lui donner un bain
  • l’emmitoufler dans une couverture pour que votre bébé ait l’impression d’être plus en sécurité
  • lui faire une promenade en extérieur
  • lui chanter une comptine
  • lui raconter une histoire (votre voix rassurante et douce peut l’aider à trouver le sommeil)
  • détourner son attention avec des jeux et diverses activités adaptées à son âge

Soyez toujours à l’écoute de votre bébé, c’est le plus important. Vous connaissez maintenant quelques astuces pour calmer votre enfant. Profitez aussi des moments en tête-à-tête avec lui qui sont des moments uniques dans votre vie de famille.

Vous aimerez aussi...