A quel âge bébé peut-il prendre l’avion ?

Si vous attendez l’arrivée de votre petit dernier pour planifier vos prochaines vacances, il faudra vous assurer qu’il est possible de prendre l’avion avec votre nouveau-né.

Un voyage en perspective ? Nous vous donnons toutes les informations et précautions à prendre en compte pour que votre premier vol avec bébé se passe au mieux. Prendre l’avion avec bébé peut représenter une grosse charge d’organisation et impliquer une préparation préalable.

Les conditions idéales pour le premier vol en avion de bébé

Vu d'une main de bébé posée sur le hublot d'un avion
Bébé pose sa main sur un hublot de l’avion.

Lorsque le bébé est en bonne santé à la naissance, il est possible de le faire voyager en avion après 1 semaine. Pour les vols longs courriers, il est recommandé d’attendre que votre petit ait 3 semaines. Si votre bébé est prématuré, demandez l’avis d’un pédiatre. Par ailleurs, sachez que dans les jours qui suivent la naissance, les bébés sont beaucoup plus vulnérables aux virus et aux microbes.

Pour un confort maximal, vous pouvez louer un berceau auprès de certaines compagnies (pour les bébés de moins de 10kg). Pensez à bien choisir vos sièges car les berceaux ne peuvent être fixés qu’en certains points de l’avion.

Si vous le pouvez, privilégiez le fait de partir en fin d’après-midi ou la nuit, d’autant plus si le vol dure plusieurs heures, ainsi votre bébé pourra enchainer 4 à 5 heures de sommeil. Sur certains vols, les familles voyageant avec un enfant en bas âge sont prioritaires à l’embarquement, ce qui leur permet de vous installer tranquillement.

Si votre bébé voyage sur vos genoux, pensez à apporter un coussin et/ou une couverture afin de pouvoir l’installer correctement sur vous. Mais si vous avez réservé un siège pour votre petit, vous pouvez y installer votre siège auto, sous réserve qu’il respecte les dimensions de la compagnie.

Notez qu’après ses deux ans, il devra obligatoirement disposer de son propre siège.

Les documents administratifs de bébé pour prendre l’avion

Intérieur du terminal d'un aéroport avec vu sur un avion à l'embarquement
Vu de l’intérieur d’un terminal.

Même dès son plus jeune âge, votre bébé aura besoin de papiers administratifs pour entrer dans un pays étranger (renseignez-vous sur les conditions d’entrée de votre pays de destination). Pour voyager en Europe, une carte d’identité est nécessaire ou un (passeport). Le passeport sera indispensable pour entrer dans les états non membres de l’Union Européenne. Si votre pays de destination demande un visa, votre bébé devra en avoir un.

En cas de besoin, faites une demande de carte européenne d’assurance maladie en amont de votre voyage pour que vos éventuels frais médicaux soient remboursés.

Bébé devra également avoir son billet d’avion. La majorité des compagnies aériennes proposent des billets pour bébé à hauteur de 10% du prix du tarif adulte, s’il voyage sur vos genoux. Si vous souhaitez lui prendre un siège, il faudra payer le tarif enfant normal.

Si bébé voyage sur vos genoux, il aura aussi droit à son bagage cabine de moins de 12kg. Selon les compagnies, les dimensions peuvent varier, aussi n’hésitez pas à bien vous renseigner. Une poussette, si elle respecte les dimensions de la cabine, peut être acceptée dans l’avion.

La santé de bébé pendant le trajet en avion

Bébé allongé sur le dos baille les yeux fermés.
Mieux vaut prendre l’avion quand bébé a besoin de dormir.

Un problème récurrent touche les passagers en avion, les maux d’oreilles. Ces derniers touchent encore plus les enfants. Les changements d’altitude exercent une pression sur les tympans et causent une certaine douleur. Les adultes savent comment se débarrasser de ces symptômes (déglutir, mâcher un chewing-gum,…), mais les bébés n’ont pas ces réflexes. La meilleure solution est la succion : donnez-lui le sein, sa tétine ou le biberon afin de l’aider.

Dans la mesure du possible, préférez les vols sans escales. En effet, même si les vols sans escale sont moins chers, les multiples changements de pression, de températures ou l’attente avant le deuxième décollage vous fatigueront, et encore plus votre bébé. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur le stress de bébé pendant un vol.

Les variations de pression atmosphérique peuvent causer chez l’enfant des ballonnements abdominaux. Pour y remédier, massez-lui le ventre afin de l’aider à évacuer ses gaz.

Les aliments pour bébé sont acceptés sans conditions à bord, vous pourrez ainsi vous munir de tout le nécessaire sans restriction (informez simplement le personnel au moment du contrôle). Vos biberons et petits pots peuvent être réchauffés en cabine par le personnel de bord sur demande.

Vous aimerez aussi...